Le Prix Goncourt des lycéens 2017 sur la petite scène de la salle Gérard Philippe

0

Gaël Faye, lauréat du Prix Goncourt des lycéens pour son dernier roman Petit Pays était sur la petite scène de la salle Gérard Philippe de Rabat le vendredi 10 février dernier. Pendant près de deux heures, accompagné du guitariste Samuel Kamanzi, il a transporté son public jusqu’au Burundi , pays d’ enfance du personnage de son roman, Gabriel, dix ans. 
Qui est Gael Faye ? C’est un auteur et musicien de père français et de mère rwandaise né à Bujumbura au Burundi. Il s’installe en France en 1995 après que la guerre se soit déclarée au Burundi entre les tutsis et les hutus. Il fait d’abord une école de commerce et étudie la finance. Il travaille deux ans à Londres avant de se consacrer à la musique et à l’écriture. Dans un premier temps, il est membre du duo Milk Coffee and Sugar qui sort un album en 2009 “découverte”. Gaël Faye sort ensuite son premier album en solo en 2013 Pili Pili sur un croissant au beurre dont les chansons sont venues nous bercer lors de la lecture musicale de son roman ce soir là. 

Et Petit Pays ? Son premier roman Petit Pays a remporté le Goncourt des lycéens 2016. Il retrace l’histoire de Gabriel, 10 ans, de père français et de mère rwandaise et qui vit au Burundi alors en pleine guerre civile. Gabriel reste longtemps loin des conflits, avec ses amis dans l’impasse où il vit.  Le génocide contre les tutsis et les hutus modérés est en train d’être perpétré au Rwanda mais aussi au Burundi.

La guerre civile au Burundi et le génocide rwandais…                                                                                          Petit Pays s’inscrit dans le contexte de la guerre civile qui éclate en 1993 au Burundi suite au coup d’état mené par l’armée à majorité tutsi contre le président Melchior Ndadaye, candidat hutu alors au pouvoir. C’est le premier président élu lors d’élections libres et pluralistes depuis l’indépendance du pays en 1962. Cette guerre civile sera marquée par l’opposition très forte entre les hutus et les tutsis, les deux principales ethnies alors présentes dans le pays. Après le coup d’état, des tutsis sont massacrés par des hutus, dans tout le pays. Les militaires tutsis contre-attaquent en massacrant des centaines de milliers de hutus pour venger leurs frères. Les hutus prennent eux aussi les armes quelques mois plus tard. Sous l’égide de l’ONU, un accord est trouvé en 1994 et le pouvoir est partagé entre les hutus et les tutsis. Mais l’attentat du 6 avril 1994 qui entraîne la mort du président burundais d’origine hutue rend toute paix plus compliquée à atteindre. Les massacres ethniques continuent contre les hutus tandis que les guérillas hutues formées attaquent des camps de réfugiés tutsis. Les tutsis reprennent le pouvoir lors de deux coups d’État : en février 1995 et en juillet 1996. Ce génocide d’abord commis au Rwanda s’est donc propagé dans les pays voisins tels que le Burundi et a causé la mort de près de 800 000 personnes, tutsis et hutus modérés. 

Yanis Tabyaoui, 1èreS3


Découvrez quelques unes des chansons de Gael Faye… 


Ecouter ses chansons:  https://www.youtube.com/user/gaelfaye ou https://www.youtube.com/user/GaelFayeVEVO

Pour en savoir + : Lecture musicale Gaël Faye – Institut Français de Rabat et Sa page Facebook officielle

Partager.

A propos de l'auteur

mm

Rédacteur en chef du Carte Diem. Élève de 1èreS3 au Lycée Descartes Rabat

Laisser un commentaire