Des cartésiens agissent contre le harcèlement scolaire

1

« Dans chaque classe, des micro-violences existent à l’encontre d’élèves » et celles-ci ont un réel impact sur l’ambiance de classe en générale, sur les élèves victimes et témoins de ces violences. Depuis 2015, un atelier de lutte contre le harcèlement scolaire a été mis en place par Madame De la Gironière, CPE au Lycée Descartes. Aujourd’hui, cet atelier compte une quarantaine de membres inscrits dont une dizaine d’élèves très actifs. Nous sommes allés à leur rencontre pour évoquer leurs projets, leurs actions et leurs espérances…

Atelier de lutte contre le harcèlement

Asmae Maaninou et Oussama Benkirane, élèves de 1èreS nous ont parlé de l’atelier. Photo : Hanna TABYAOUI

Ces dernières années, les élèves de l’atelier ont multiplié les interventions dans les classes de collège et de lycée. L’occasion pour eux de faire réagir les élèves, d’établir un dialogue mais aussi de permettre d’établir un lien entre des situations concrètes, vécues, et le terme de harcèlement scolaire après la projection d’extraits du documentaire « Souffre-douleurs… ils se manifestent« . Des interventions pour les nouveaux élèves arrivants au lycée Descartes ont également été organisées en début d’année car l’intégration peut être difficile dans un lycée de la taille du nôtre. Les élèves de l’atelier se sont également rendus au collège Saint-Exupéry pour lire des nouvelles sur le harcèlement à des élèves de troisième et à partir de cette année, tous les élèves du lycée ont donc assisté au moins une fois à des actions de sensibilisation autour de cette question. Et ces interventions ne sont pas vaines puisque des élèves se sont adressés, à l’issue de celles-ci à l’atelier de lutte contre le harcèlement pour décrire des situations dont ils auraient pu être témoins, un premier pas pour venir en aide aux élèves qui pourraient se trouver dans des situations difficiles. L’atelier de lutte contre le harcèlement a servi à de nombreux élèves pour qui le fait de partager, d’échanger avec le groupe a eu un effet quasi thérapeutique.

La prise en considération du problème du harcèlement scolaire, qui s’est intensifié avec l’apparition du cyber-harcèlement au lycée ces dernières années, a permis d’améliorer la gestion de ces situations notamment en communiquant davantage avec les enseignants. Suivant des protocoles bien précis, le harceleur est reçu en premier et souvent cela suffit à faire stopper le harcèlement. Les élèves de l’atelier souhaiteraient maintenant organiser un système d’accompagnement avec des élèves référents dans chaque classe, clairement identifiés par leur camarade qui pourront se confier à eux et leur demander de l’aide. Découvrez la suite de notre rencontre dans le reportage ci-dessous (vidéo de 2 minutes) : 

Les élèves de seconde de l’option Cinéma Audio Visuel (CAV) ont participé au concours “Non au harcèlement” organisé par le Ministère de l’Education nationale en réalisant des vidéos de sensibilisation au harcèlement que vous pouvez consulter ci-dessous :

Hanna Tabyaoui 2nde02 et Yanis Tabyaoui 1èreS3


Pour contacter l’atelier de lutte contre le harcèlement : info.harcelement@lycee-descartes.ma

Pour en savoir + : Documentaire  : « Souffre-douleurs… ils se manifestent »

Partager.

A propos de l'auteur

mm

Rédacteur en chef du Carte Diem. Élève de 1èreS3 au Lycée Descartes Rabat

Un commentaire

  1. Zineb Medrek sur

    Je suis super contente d’avoir pu intervenir dans les classes de 6eme, 5eme et 4eme tout au long de l’an dernier et ce début d’année avec Asmae, Oussama et Mme de la Gironiere.
    Je suis contente de voir que mes amis se donnent toujours à fond pour cet atelier.
    Abandonnez pas !!! C’est important !!!

Laisser un commentaire

Why ask?