Les primaires de gauche

0

Les présidentielles approchent à grands pas… Le 22 Janvier dernier, le premier tour des primaires de gauche ont eu lieu. Se sont opposés les candidats : Benoît Hamon, Arnaud Montebourg, Vincent Peillon, Manuel Valls, Jean-Luc Bennahmias, François de Rugy et Sylvia Pinel. Une semaine plus tard, le deuxième tour a pris place et s’opposaient alors seuls deux candidats. Rappelons que les primaires citoyennes ont pour objectif de désigner un candidat unique de la gauche et des écologistes pour l’élection présidentielle de 2017. Voici un résumé qui va (peut-être) vous permettre d’y voir plus clair.

Un premier tour douteux…

Les candidats  à la primaire avaient jusqu’au 15 décembre 2016 pour déposer leurs dossiers, avant de débattre sur différents plateaux télés, afin de proposer leurs programmes respectifs. Le premier tour a été marqué par des soucis d’organisation. En effet, il semble qu’il y aurait eu un «bug» puis une «erreur humaine» et de nombreuses questions qui sont restées sans réponses. Il s’agit des partis politiques qui organisent ces primaires et non le Ministère de l’Intérieur, il n y a donc pas de règles légales qui imposent une publication des résultats. C’est au niveau du site des primaires de gauche qu’il y a eu un problème avec des changements concernant les résultats de façon fréquente et douteuse et un blocage du site, qui ont remis en cause la transparence du bilan. Entre dimanche et lundi, les résultats ont été revus pour faire preuve d’honnêteté totale. Pour ce premier tour, on compterait alors 6808 bureaux de votes, ainsi qu’ 1 597 720 de votants. C’est avec 35,86% des voix que Benoît Hamon s’est classé premier, derrière lui Manuel Valls avec 31,22% de voix.

Classement maintenu lors du second tour

Pour le second tour, qui a eu lieu le 29 Janvier dernier, plus de 2 millions de personnes se sont rendues à un bureau de vote. Le classement ne change pas vraiment et c’est Benoît Hamon qui remporte avec la majorité absolue des voix. En effet, il obtient 58,71% des voix contre 41,29% pour Manuel Valls. Benoît Hamon, ancien Ministre de l’Education nationale, présente un programme politique qui se résume par les points suivants : amender la Loi Travail, réduire le temps de travail, passer à la VIème République, mettre en place un revenu universel… Ce candidat du PS est retenu pour l’élection présidentielle.

Abla Benayachi Lalami 1ère ES 3

Sources : Les Primaires Citoyennes, Le Monde

Partager.

A propos de l'auteur

mm

Laisser un commentaire